top of page

Paix & Amour, La nécessaire relation



Ce que nous dit la science (la bonne, celle faite par des humains honnêtes) :


"Une étude scientifiquement contrôlée menée par des chercheurs de l'université allemande de Kassel en 1997 à montré que si la zone de la poitrine d'une personne moyenne (qui ne médite pas) n'émet que 20 photons de lumière par seconde, une personne qui médite sur son centre cardiaque, envoyant de l'amour et de la lumière à une personne ayant un besoin réel de recevoir la lumière transmise, émet un étonnant 100 000 photons par seconde. C'est 5000 fois plus fort que l'être humain moyen.


De nombreuses études ont également montré que lorsque ces photons sont infusés d'intentions d'amour et de guérison, leur fréquence et leur vibration augmentent au point qu'ils peuvent littéralement changer la matière, guérir les maladies et transformer les événements négatifs


Notre Cœur aime, ressent, pense, se souvient et communique avec d'autres Cœurs.


Il stocke des informations et, à chaque battement de cœur, il pulse continuellement ces informations à travers le corps et dans les champs électromagnétiques toroïdaux autour du corps.


C'est un vortex électromagnétique, rayonnant, qui fait tourner notre symphonie cellulaire comme l'essence même de notre être et notre véritable source de puissance humaine.


Comme nous l'enseigne l'École du souvenir depuis près d'une décennie, à l'intérieur du cœur se trouvent deux champs toroïdaux, reliés aux deux espaces sacrés du cœur.


Il y a un champ toroïdal qui traverse le centre du cœur, et un autre plus petit à l'intérieur.


Dans ce plus petit "point zéro" intérieur ou "espace source" pur, se trouvent nos instructions de vie originales où nous trouvons tout ce dont nous avons besoin pour que notre conscience humaine évolue vers l'Élégance de la Sagesse quantique vers laquelle nous nous dirigeons inévitablement en tant que collectif humain.


Certains d'entre nous deviendront si forts dans leur capacité à créer la réalité, en respectant l'apex dynamique de la physique de la conscience, que nous livrerons ensemble une spirale temporelle où les forces obscures n'auront plus de terrain pour se nourrir.


Toutes les intentions malveillantes et obscures se dissoudront tout simplement de notre existence entièrement."



Que pouvons nous conclure de tout cela:


Nous voulons la paix en nous et autour de nous mais voulons nous apprendre à aimer? N'y aurait-il pas ici une certaine contradiction avec l'esprit du temps?!


La science est là; claire, claire, on ne peut plus claire! L’intention d’amour est la clé de tout, de notre réalité! Les sages de toutes les traditions nous le disent depuis l’aube des temps. Les scientifiques sincères et honnêtes en arrivent aujourd’hui aux mêmes conclusions.


La question est donc maintenant de savoir comment développer cet amour qui est en nous. Il est là, il n’attend que les bonnes conditions pour se manifester. Quelles sont ces conditions favorables? Comment les découvrir? Pour chacun de nous ces conditions sont différentes, d’où la difficulté de trouver une solution parfaite unique pour tout le monde. Mais il y a sûrement un contexte de base général.


Quand nous allons à l’école, avant de découvrir notre vocation, nous apprenons les rudiments; lire, écrire, compter pour ensuite faire des choix d’apprentissage plus spécifiques.


Dans le processus de découverte de l’amour qui est en nous aussi, il y a des rudiments à acquérir avant d’accéder aux aspects plus spécifiques.


Le premier point est de s’engager à regarder ce qui nous entoure avec amour et en particulier les humains. Regarder avec amour, c’est avoir l’intention de regarder d’abord le côté beau, lumineux, inspirant en premier et de l’exprimer, surtout par la parole.


Comme cela est difficile à cause de l’éducation limitée que nous avons reçu, pourquoi ne pas le faire en équipe, avec ceux et celles qui sont intéressés à pratiquer eux aussi ce regard d’amour?


Dans l’Institut IRESOI, on appelle cela le Miroitement de l’Âme, mais cette attitude se retrouve partout; le « Namaste » des hindous en est un magnifique exemple; « je salue la divinité en toi, c’est à dire la lumière émanante venue de ton essence d’amour ».


Nous avons remarqué que pour en faire une pratique régulière, il était préférable de se mettre en petits groupes de 3 ou 4 personnes, pas plus ni moins pour la qualité des échanges, que chacun aie un espace privilégié. Nous avons même réalisé que de faire des groupes non mixtes était un facteur facilitant supplémentaire..


Que chacun puisse trouver sa façon, sa méthode pour développer cet amour si nécessaire pour échapper aux sombres vibrations de souffrance qui envahissent l'espace psychique et pour créer des espaces fraternels de paix et d’amour où il fait bon vivre!



22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page