Rechercher

Le mystère du système financier; la moralité

Sujet éternel passionnant et tellement d’actualité!


Cette vidéo est un peu longue et parfois compliquée même si l'essentiel est finalement très simple. L'argent est un outil de facilitation des échanges. Les banques organisent ces échanges et sont puissamment influencées aujourd'hui par les intérêts de quelques uns, qui dominent, s'enrichissent et accroissent leur pouvoir. C'est ce qu'il semble en apparence. En réalité, les humains deviennent de plus en plus intéressés et cupides, qu'ils arrivent à s'enrichir ou non, ce qui influence l'état du monde et qui se manifeste par les abus de plus en plus visibles et indécents du système financier entre autre.


Il apparaît encore plus clairement le saut qui est proposé à l’humanité: lâcher prise sur le confort d’aujourd’hui pour construire un espace de vie nouveau et heureux avec momentanément une baisse de confort pour les pays occidentaux.


Qu’il est difficile d’accepter le changement! On le sait tous. Cela nous demande de prendre conscience que nous nous sommes trompés, que nous avons cru à des choses qui n’était pas en réalité ce que nous pensions, qui ne pourraient pas durer éternellement. Notre orgueil va en prendre un coup, nous amour propre, oui, mais cela n’en vaut il pas la peine, pour construire une vie plus heureuse et pérenne?


L’amour arrive dans le monde, un amour qui porte en lui une compréhension, une conscience qui nous aide à voir clair, à établir des critères nous permettant de fonctionner ensemble.


Dans l’institut IRESOI en plus de la bienveillance, une valeur fondamentale et nécessaire, nous avons le miroitement, la capacité de voir la lumière de l’autre. C’est une sorte de clairvoyance basée sur notre connexion avec le cœur. Tout le monde la possède, mais peu en sont conscients et savent l'utiliser. C’est ce que l’on apprend à développer ensemble dans un contexte de groupe car il est impossible de la développer sans une dynamique d’interaction. Le miroitement implique une autre personne capable de miroiter elle aussi le miroitement qu’elle vient de recevoir, c’est le feed-back. Ce feed-back est nécessaire pour compléter le cycle du miroitement et demande donc que l’autre ou les autres soient engagés dans ce même apprentissage.




Quand je pense à ce grand changement qui s’annonce, on peut avoir l’impression que cela nous dépasse. D’où l’importance de ce concentrer sur un point de départ.


Peut être que la première étape est d’accepter que nous sommes tous responsables et que la solution, même si elle peut arriver individuellement à tout instant, ne viendra collectivement que quand un nombre suffisant de consciences aura été atteint, la nième personne aura dit oui à l’amour. Elle aura accepté de prendre responsabilité de la situation même si elle semble très difficile et se mettra en lien avec ceux qui marchent sur le même chemin. Ce monstre collectif créé sur des siècles et qui représente la somme de tous les désirs personnels des humains doit être vaincu! Cela ne peut se faire que collectivement.


Pour qu'une force collective se forme, il faut que des individus se rassemblent et s'harmonisent entre eux. Puis ces petits groupes, se rassembleront avec d'autres, s'harmoniseront et formeront des plus grands groupes. Et comment ce processus d'harmonisation pourra se faire? Par la reconnaissance de la spécificité, du rôle de chacun dans cette grande entreprise de la fraternité grâce au miroitement de la lumière de chacun et la connaissance des différentes structures d'être.


Prenons un exemple concret: il est intéressant de voir à quel point la personne du reportage, malgré la réalité accablante du la situation, garde une fascination pour ce monde intellectuel qui s’exprime dans le contexte de la bourse. On peut sentir un désir de prédiction, qui se manifeste dans le calcul du risque par des modèles mathématiques qui est tout à fait caractéristique de la typologie scientifique. On peut dire que l'on trouve parmi ces traders, des être de typologie Scientifique profondément désireux de comprendre les lois de l’univers, c’est à dire de comprendre Dieu.


Bien sûr, ils en sont complètement inconscients car ils ont une vision de la religion qui est à l’opposé de cet élan de compréhension. Voilà le drame. S’ils avaient eu la chance de trouver un environnement intellectuel spirituel leur permettant de comprendre que cet élan de compréhension est en fait une facette du divin, l’intelligence divine, alors ils auraient pu apprendre la moralité tout en développant leurs capacités intellectuelles.


Ce processus leur aurait permit de voir que chaque typologie propose un chemin de développement de la, ou des valeurs sacrées qui lui sont associées mais que ces différentes typologies se rassemblent toutes au fur et à mesure du développement de la conscience. Plus la conscience s’élève, plus elle perçoit l’unité des êtres et des choses et plus elle sent cet amour qui les relie tous entre eux.


Imaginez ce monde nouveau, ou les anciens jugements sur les uns et les autres, sur les politiciens, économistes, scientifiques, religieux, artistes etc... auront disparu et nous saurons enfin nous regarder comme des enfants de Dieu, comme des artisans de paix. Nous saurons enfin voir au delà des apparences, les élans de chaque cœur, impulsions divines, qui demandent à être guidées pour se manifester avec harmonie et constructivité dans les interactions humaines.


Ce sont les écoles de l’avenir, des écoles ou l’on apprendra à aimer, à donner l’amour que nous portons dans notre cœur au travers de notre typologie, de notre structure d’être.



7 vues0 commentaire