top of page

Débat Houleux - La politique et la connexion spirituelle

Dernière mise à jour : 13 mars



Avant de développer mon analyse sur ce débat politique, j'aimerais souligner que mon intention n'est nullement d'entrer dans une logique partisane politicienne. Il ne s'agit pour moi que d'une opportunité de mettre en lumière des tendances qui sont en nous et qui nous servent ou nous déservent en fonction des circonstances. Lorsque nous parlons de politique ou de tout sujet qui touchent à nos convictions intimes, nous oublions souvent que des fondamentaux de conversation sont à établir. Le plus important d'entre tous à mes yeux est le fait que si l'on veut sincèrement converser sur un sujet avec d'autres, il est essentiel de comprendre l'influence de la dimension émotionnelle dans notre capacité de réflexion. Et ensuite, d'installer des contre-mesures pour éviter de se laisser emporter par ce que j'appelle nos valeurs sacrées, les tendances fortes qui nous animent et nous caractérisent et de perdre de vue la vision d'ensemble qui les inclut toutes. C'est la distinction entre religion personnelle et philosophie universelle dont je parle dans mon livre, pour ceux qui veulent aller plus loin.



Quelle émission! L'enfer est pavé de bonnes intentions! Cela n'en diminue pas moins les bonnes intentions mais nous invite au discernement. Dans ce débat, Eric Morillot est profondément affecté et triste de la situation du pays. Il croit sincèrement que les alliances entre Mr Asselineau et d'autres comme Mr Philippot pourraient aider la situation. Il le croit si fermement qu'il perd de vue son rôle équilibrateur d'animateur du groupe. Est-il juste de lui reprocher d'être émotif devant cette situation? Je ne crois pas. Car lorsque nous sommes touchés par un sujet, l'élan du coeur nous entraine et nous fait souvent perdre la tête.


Plus spécifiquement dans ce débat; comment trouver l'équilibre entre faire des alliances politique pour gagner et obtenir les moyens de faire changer les choses ou garder la pureté de la ligne politique, du la vision sociétale qui nous anime et prendre le risque d'être inaudible pour le plus grand nombre?


Ce sujet ne peut se résoudre rationnellement, intellectuellement. C'est la part du subtil, de l'intuition, du spirituel, de l'invisible qui donne raison à la fin à celui qui a été capable d'écouter intérieurement ce qui est à faire, car ce qui est juste, ce qui est vrai prévaut toujours à la fin.


Comment la France (et le monde d'ailleurs) réussira t-elle à se sortir de la situation dans laquelle elle est? Nul ne le sait! C'est une question spirituelle. Comment Jeanne d'Arc et tous les autres avant et après elle ont-ils sauvé la France? En écoutant la guidance du Ciel, de Dieu, de l'intuition, peut importe le mot que l'on veut donner à cette force consciente qui travaille pour le bien. Et d'ailleurs est-ce vraiment ces hommes et ces femmes qui ont sauvé la France ou est-ce qu'ils sont devenus plutôt des messagers, des messagères de son Esprit?!


Et oui, si l'être humain a un esprit individuel, un groupe humain a un esprit collectif qui oeuvre pour la vie de l'ensemble. Comment se mettre en harmonie, en résonance avec lui, voilà la question que devrait se poser les politiciens qui veulent être marqués du sceau glorieux de la vérité et de l'histoire...!



15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page